La Caldé est une très jolie fille !

On dit bien que, lorsqu’il pleut, les jolies filles passent entre les gouttes, non ?
La Caldé n’a jamais été mouillée depuis sa naissance, il y a dix-neuf ans !
Cette 19ème édition a été, comme d’habitude, très arrosée lors de sa préparation (et les bénévoles trempés jusqu’aux os ont dû drainer, assécher ou combler d’immenses flaques d’eau), mais très ensoleillée pendant son déroulement.
Pourvu que ça dure !

Rencontres et trouvailles…

Lors de la préparation des parcours, les équipes de cantonniers caldéniaciens ont pu rencontrer cette année :
- Un sanglier de plus de 100 kilos
- Une couleuvre de 25 centimètres
- Des dizaines de cèpes véreux
- Un groupe de motards sympas
- Six chevaux et leurs cavaliers

Et ils ont récupéré :
- 2 cartons de plus de 2 mètres de long pleins de gaines calorifuges
- 18 bouteilles vides
- 6 emballages de produits énergisants
- 1 gobelet et une éponge oubliés lors de la 18ème

La Caldé met un point d’honneur a mettre en valeur et à respecter la Nature, même s’il lui faut parfois pallier le manque de civisme de nos compatriotes en jouant les éboueurs…

Déguisements à gogo

Vous avez sans doute admiré les déguisements de plus en plus nombreux :

Parmi les participants, on a reconnu Ratatouille le rat, un moine, un supporter de l’ASNL …
Plusieurs bénévoles du site de départ revêtaient des tenues colorées et l’accueil des véhicules était assuré pare un magnifique égyptien.

Et les fidèles du déguisement à thème n’ont pas failli à leur réputation :
L’épongeage Richard était tenu par un groupe de paysans rigolards dont la bonne humeur s’est révélée très communicative.
Le ravitaillement Catherine vous laissait le choix entre Paradis et Enfer, puisque la moitié de ses bénévoles était composée de gentils anges, alors que l’autre consistait en un groupe de diables effrayants, le tout dominé par un ensemble de nuages paradisiaques. M. Barozzi a vite fait son choix, mais il n’a pu s’empêcher hors caméra d’embrasser une diablesse !

L’an prochain, on compte sur les participants pour venir déguisés encore plus nombreux !
Quant aux  bénévoles, ils joueront également le jeu en très grand nombre, c’est promis !

 
Les Echos de la 19 ème Edition